Malgré tous les bienfaits qu’apportent les massages, il existe certaines contre indications

De manière générale, les massages sont contre indiqués dans les cas suivants :

  • Femme enceinte (sauf massage prénatal, entre le 3e et le 8e mois)
  • Inflammations de la peau (dermatoses, infections cutanées, brûlure, plaies ou cicatrices récentes, plaies ouvertes, coupure)
  • Inflammations des articulations (entorses, déchirures musculaires ou ligamentaires, fractures tisseuses)
  • Maladies relatives aux os et squelette (ostéoporose,…)
  • Intervention chirurgicale récente (moins de trois mois)
  • Maladie infectieuse (bactérienne ou virale, forte fièvre)
  • Problèmes cardiaques (artériosclérose, hypertension, pace maker,…)
  • Troubles circulatoires (phlébite, varice, lymphangite…)
  • Un avis médical est requis pour tout type de cancer

Tout doute concernant un état pathologique impose de demander l’avis favorable à son médecin.